Top 7 des meilleurs ustensiles de cuisine japonais

Comme le dit l'adage, il faut le bon outil pour le bon travail, et cela est particulièrement vrai pour les ustensiles de cuisine japonais. 

Génération Culinaire souhaite ainsi vous faire découvrir des équipements de cuisine japonais courants et uniques.

En effet, la cuisine japonaise est connue pour sa précision. Les makis, les sashimis et les bentos ne sont que quelques-unes des préparations qui témoignent de l'esthétique japonaise unique - une esthétique qui nécessite des outils spécifiques pour être créée. Voici quelques-uns des outils et ustensiles les plus utilisés dans la cuisine japonaise.

 Comment faire des makis ?

Ustensile japonais 1 : Cuiseur à riz automatique (Suihanki)

Si vous vous trouvez dans une maison japonaise sans cuiseur à riz automatique, vérifiez deux fois que vous êtes dans le bon pays ! En effet, la stabilisation du réseau électrique japonais dans les années 1950 et 1960 a entraîné un boom de l'utilisation des cuiseurs à riz.

Avant l'apparition des cuiseurs à riz, la plupart des ménages utilisaient un poêle à bois (kamado) et une marmite en fonte, dont l'utilisation exigeait une grande maîtrise de la chaleur. Panasonic et Toshiba, qui ont introduit les cuiseurs à riz au Japon, produisent toujours une gamme de machines de haute qualité, tout comme Zojirushi.

 

Accessoire de cuisine japonais 2 : le hangiri

Si vous maîtrisez la technique du riz pour sushis, vous savez déjà que vous avez besoin d'un hangiri et de pagaies. Les hangiri, paniers en bambou utilisés pour mélanger et refroidir le riz à sushi, sont aussi importants pour la préparation du riz à sushi authentique que n'importe quel autre ustensile de cuisine.

ustensile cuisine japonais

Il faut un récipient large, plat et perméable à l'air pour refroidir correctement le riz à sushi, et un bol ne suffit pas. Si vous préparez du riz à sushi dans un cuiseur à riz, n'utilisez pas la fonction de réchauffement ; trop souvent, elle rend le riz déjà glutineux collant.

Vous souhaitez confectionner des sushis maison en quelques secondes ? La rédaction Génération Culinaire a sélectionné quelque chose pour vous : 

 

Outil de cuisine nippon 3 : le couvercle en bois (Otoshibuta)

La précision de la préparation confère à la nourriture japonaise une révérence rarement vue dans d'autres styles de cuisine. La délicatesse des plats mijotés comme le chanko-nabe (ragoût de sumo), le saba nitsuke (maquereau) et le kinmedai nitsuke, par exemple, obtient une texture délicieusement légère grâce à un otoshibuta, un couvercle en bois ultra-léger.

Un otoshibuta repose sur la surface d'un liquide de cuisson pendant que les aliments mijotent. Il maintient les aliments en place tout en faisant circuler l'eau autour d'eux, et non avec eux, comme c'est le cas avec un couvercle traditionnel. L'otoshibuta est un véritable outil de finesse.

 

Accessoire de cuisine nippon 4 : les baguettes longues non laquées (Saibashi)

Les baguettes peuvent économiser votre collection d'ustensiles de cuisine japonais et soulager votre tiroir de bric-à-brac de nombreux outils et gadgets superflus, si vous le voulez. Avec un peu d'entraînement, vous pouvez utiliser des baguettes pour faire des œufs brouillés crémeux, vérifier la température de l'huile de friture (des bulles se forment autour du point de contact d'une baguette avec l'huile) et retourner les aliments qui mijotent ou qui sont frits.

Lorsque vous utilisez des baguettes comme ustensile de cuisine, utilisez des baguettes longues et non laquées. Pourquoi ? Les baguettes non laquées peuvent résister à la chaleur. Pourquoi des longues ? pour éloigner vos mains de la source de chaleur.

ustensile cuisine japonais

Ustensile japonais de cuisine 5 : le tapis en bambou (Makisu)

Celui-ci parle de lui-même. Sans makisu, les sushis roulés n'auraient pas l'attrait esthétique qui contribue à leur spécificité. Mais les tapis à sushi font bien plus que rouler des rouleaux de sushi. Vous pouvez les utiliser pour façonner différents types de roulades françaises et de tamagoyaki japonais (omelette japonaise roulée). Vous pouvez également presser l'eau du tofu, entre autres applications.

 

Outil japonais de cuisine 6 : le tamis en bambou (Zaru)

Le zaru est la version japonaise d'un tamis. Vous pouvez non seulement l'utiliser pour égoutter, rincer, refroidir et sécher les aliments, mais aussi pour servir des plats comme le zaru soba et le zaru udon. Les zaru existent en plusieurs tailles.

 

Ustensile de cuisine nippon 7 : la boîte à râpe (Oroshigane)

Comme le savent tous ceux qui ont essayé de râper du gingembre ou du wasabi avec une râpe en boîte ou une Microplane, il faut un outil spécifique pour râper les aliments grossiers et fibreux. Les râpes en peau de requin sont très esthétiques et remplissent parfaitement leur fonction, mais elles sont difficiles à nettoyer. C'est ce qui fait l'intérêt de l'oroshigane.

L'oroshigane a deux surfaces de travail : un côté purifie tandis que l'autre râpe grossièrement. Et, contrairement aux autres râpes, les aliments restent sur le dessus de la râpe au lieu de tomber à travers. Un oroshigane peut traiter une variété d'aliments, y compris les carottes, l'ail, le radis daikon et la racine de raifort.

Vous souhaitez aller plus loin : améliorer vos sushis en apprenant à décortiquer une crevette !

Articles Récents

Comment frire sans friteuse ?

Si vous aimez les aliments frits et que vous n’avez pas de friteuse, il existe des solutions ! Frire sans friteuse nécessite toutefois quelques précautions. Dans ce sens, Génération Culinaire vous...

En savoir plus

Comment vider un poisson ?

Quand on s’oriente sur la préparation d’un poisson frais, une question se pose : comment vider un poisson ? D’une manière générale, il s’avère en effet très important de bien...

En savoir plus

Quelles viandes pour un barbecue réussi ?

Lorsqu'il s'agit d'allumer le gril, les merguez et les hamburgers sont les premiers choix de la quasi totalité des amoureux du barbecue. Mais au-delà de ces classiques, quelles viandes pour...

En savoir plus